Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°13: Marked Men| Jay CROWNOVER |Tome n°1: Rule |Lecture V.O

17200687

Editeur: Harper

358 pages

Année de publication: 2012

Synopsis

Shaw Landon loved Rule Archer from the moment she laid eyes on him. Rule is everything a straight-A pre-med student like Shaw shouldn’t want—and the only person she’s never tried to please. She isn’t afraid of his scary piercings and tattoos or his wild attitude. Though she knows that Rule is wrong for her, her heart just won’t listen.

To a rebel like Rule Archer, Shaw Landon is a stuck-up, perfect princess-and his dead twin brother’s girl. She lives by other people’s rules; he makes his own. He doesn’t have time for a good girl like Shaw-even if she’s the only one who can see the person he truly is.

But a short skirt, too many birthday cocktails, and spilled secrets lead to a night neither can forget. Now, Shaw and Rule have to figure out how a girl like her and a guy like him are supposed to be together without destroying their love . . . or each other.

Mon avis

Ce premier tome de la saga de Marked Men m’a énormément plu. J’ai tout de suite été emporté dans l’un de mes univers préféré: celui du tatouage et j’ai beaucoup aimé les personnages et leurs histoires. C’est un nouveau coup de coeur pour 2018!

Dans ce premier tome, nous suivons Rule Archer, un jeune tatoueur et Shaw Landon, une jeune étudiante en médecine qui connaît Rule depuis l’enfance. On peut difficilement faire plus opposé qu’eux. Rule a un caractère très affirmé (et pas toujours agréable) qui adore les tatouages, les piercings et les filles. Il se moque de ce que les gens pensent de lui et a un passé plutôt sulfureux. Shaw quant à elle est une fille modèle, née dans une famille riche, bonne élève qui essaie de faire plaisir à tout le monde sans jamais faire de vague. Elle est aussi inconditionnellement et irrévocablement amoureuse de Rule, le frère jumeau de son défunt meilleur ami, Remy. Mais Rule ignore tout de cette attirance jusqu’au jour, où après une soirée un peu trop arrosée, les choses vont basculées…

J’ai adoré les deux personnages mais surtout celui de Rule. Parce que derrière ses airs de rebelles j’en foutiste, il cache un homme complètement différent. Un homme marqué par la mort de son frère jumeau et rejeté par sa mère. Et contrairement à ce que pense cette dernière, c’est quelqu’un de bien qui est prêt à tout pour les personnes auxquelles il tient. Notamment ses meilleurs ami et son grand frère Rome. Sa relation avec Shaw est extrêmement chaotique parce qu’il représente tout ce qu’il déteste et qu’elle lui rappelle constamment à quel point son frère Remy, était le Golden Boy de la famille. Mais Shaw n’est pas ce qu’elle paraît être non plus. Ce rôle de fille modèle l’épuise et elle ne veut qu’une seule chose: être elle-même. Seulement elle ne veut pas blesser son entourage et n’arrive pas à s’opposer à ses richissimes parents… Mais petit à petit les deux personnages vont évoluer, se rapprocher, se découvrir et guérir mutuellement leurs blessures. C’est une relation que j’ai trouvé extrêmement forte et touchante. L’autre relation qui m’a énormément plu, c’est celle que Rule entretient avec son frère Rome. Ils sont tous les deux extrêmement proches et Rome est un personnage que j’ai adoré. Il est très protecteur avec son jeune frère et c’est le seul membre de sa famille qui ne lui fait aucun reproches concernant son look ou ses choix de vie. Il le soutient pleinement face aux remarques constantes de ses parents et serait prêt à tout pour lui malgré la distance, puisqu’il est engagé dans l’armée.

Jay CROWNOVER a su créer un univers et des personnages qui rendent la lecture addictive. Elle aborde également des thèmes difficiles de façon touchante: ici c’est le deuil, la difficulté à être soi-même face aux attentes des autres et le poids des secrets de famille. Tout cela est extrêmement bien traité et j’ai eu beaucoup de mal à lâché le livre. J’ai d’ailleurs tout de suite enchaîne avec le second tome, portant sur Jet, l’un des meilleurs amis de Rule et Ayden, la meilleure amie et colocataire de Shaw. La chronique sur ce deuxième tome sera d’ailleurs en ligne dès demain!

En attendant si vous avez lu ce livre/ cette saga n’hésitez pas à me faire part de vos avis!

A bientôt!

Em’.

Publicités
Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°12: Losing it |Cora Carmack| Tome 1: Losing it| Lecture V.O

16034964

Kindle editions

288 pages

Année de publication: 2012

Titre en français: Ce si joli trouble

 

Synopsis

Sick of being the only virgin among her friends, Bliss Edwards decides the best way to deal with the problem is to lose it as quickly and simply as possible – a one-night stand. But her plan turns out to be anything but simple when she freaks out and leaves a gorgeous guy alone and naked in her bed with an excuse that no one with half-a-brain would ever believe. And as if that weren’t embarrassing enough, when she arrives for her first class of her last college semester, she recognizes her new theatre professor. She’d left him naked in her bed about 8 hours earlier.

 

Mon avis

Dans ce premier tome de la saga de Losing It nous suivons Bliss Edwards une étudiante en théâtre qui veut absolument perdre sa virginité puisqu’à 21 ans elle est la seule de ses amis à être encore vierge. Un soir, alors qu’elle sort avec sa meilleure amie Kayla, elle rencontre Garrick et tombe immédiatement sous son charme. Mais au moment de passer le cap, Bliss panique et invente une excuse bidon pour ce sortir de cette situation. Quelle n’est pas sa surprise lorsque le lendemain elle découvre que Garrick n’est autre que son nouveau professeur de théâtre! Cette situation va créer des tensions et des moments plutôt drôles. Bien que l’histoire soit prévisible j’ai passé un bon moment de lecture. Cependant ce tome n’est pas mon préféré. Il m’a manqué quelque chose pour que j’accroche à cent pour cent. L’histoire de chacun des personnages principaux n’est pas assez travaillé à mon goût et c’est probablement ce qui me manque le plus… Je le recommande malgré tout à celles et ceux qui ont envie de quelque chose de léger et sans prise de tête.

J’ai beaucoup plus accroché sur les deux tomes suivants et notamment sur le troisième: Finding It. Les chroniques devraient arriver très bientôt.

Si vous avez lu cette saga n’hésitez pas à me faire part de vos avis.

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

 

 

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°11: Elements| Brittainy C.CHERRY| Tome 1: The Air He Breathes| Lecture V.O

25564446

Kindle editions

308 pages

Année de publications: 2015

 

Synopsis

I was warned about Tristan Cole.

“Stay away from him,” people said.
“He’s cruel.”
“He’s cold.”
“He’s damaged.”

It’s easy to judge a man because of his past. To look at Tristan and see a monster.

But I couldn’t do that. I had to accept the wreckage that lived inside of him because it also lived inside of me.

We were both empty.
We were both looking for something else. Something more.
We both wanted to put together the shattered pieces of our yesterdays.

Then perhaps we could finally remember how to breathe.

 

Mon avis

Ce livre ça fait longtemps qu’il m’attirait et je me suis finalement lancé pour le lire. Je n’ai absolument pas été déçue. The Air He Breathes est un roman prenant qui joue énormément sur les émotions. Tristan et Elizabeth essaient tous les deux de se remettre d’un drame personnel comme ils le peuvent. Tristan repousse tous les gens qui l’entourent tandis qu’Elizabeth fait de son mieux pour continuer à vivre pour sa fille, Emma. Ils vont tous les deux se rencontrer par hasard et le début de leur relation va être plutôt houleuse en grande partie à cause du comportement de Tristan. Mais Elizabeth est à la fois intriguée et attirée par cet homme blessé. Elle va donc ignorer les commentaires et les rumeurs de son entourage proclamant que Tristan est un monstre et elle va se battre pour percer son armure. Petit à petit ils vont se rapprochés et s’aider mutuellement à se relever des épreuves que leur a imposé la vie.

Ce roman est extrêmement touchant et nous fait passer par toutes les émotions possibles: la colère, la peine, le rire… Et il ne manque pas non plus d’action, ce qui le rend très addictif. Il reste cependant difficile à lire quant à la dureté du sujet. J’ai été plusieurs fois au bord des larmes durant ma lecture tant l’histoire des personnages m’a touchée. Ce premier tome m’ayant énormément plu je pense continuer la série, malgré tout je préfère attendre un peu avant de poursuivre car c’est très prenant au niveau émotionnel et je ne suis pas sûre d’être dans le bon mood en ce moment pur ce genre de lecture. En tout cas, une chose est sûre, ce livre va me marquer pendant un bon moment.

Si vous avez lu ce livre/ cette saga, n’hésitez pas à me faire part de vos avis.

Je vous dis à bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga N°6: O’Neil Brothers |Sarah MORGAN| Tome 2: Suddenly Last Summer|Lecture V.O

21207141

Editeur: Harlequin UK – Mills & Boon

412 pages

Année de publication: 2014

Titre en français: L’exquise clarté d’un rayon de lune

Synopsis

Fiery French chef Élise Philippe is having a seriously bad day. Not only have the grand opening plans for her beloved café fallen apart, but Sean O’Neil is back in town and looking more delectable than ever. Memories of the electrifying night they shared last summer leave Élise very tempted, but she knows all too well that eventually Sean will be leaving…again.

Being back in Vermont -even temporarily- is surgeon Sean O’Neil’s worst nightmare. Returning home to the Snow Crystal Resort means confronting the guilt he feels about rejecting his family’s lifestyle years ago. But discovering that Élise is still in Vermont and still sets his blood racing is a very welcome distraction! Remembering last summer and how good they were together is going to make walking away more difficult than he could imagine….

Mon avis

Ce deuxième tome de la saga des frères O’Neil est cette fois centré sur Sean ainsi que sur Elise la chef du restaurant de Snow Crystal. J’ai tout autant apprécié ce second tome que le premier. Sean était un personnage qui m’avait beaucoup intrigué dans le tome précédent et j’avais vraiment envie d’en découvrir plus sur lui. Quant à Elise je l’avais adoré avec son franc-parler et sa détermination. C’est donc avec énormément de plaisir que j’ai découvert leur histoire.

Sean est médecin à Boston et ne revient que très rarement à Snow Crystal. Mais suite à un événement familial il doit y retourner de façon imprévue et faire face à la culpabilité qu’il ressent à chaque fois qu’il se rend là-bas. Il doit de plus faire face à Elise avec qui il a vécu une nuit passionnée l’année précédente. Cette dernière, fait quant à elle, face à des déconvenues concernant l’ouverture de son café, ce qui la stresse énormément. Et le retour de Sean n’arrange pas les choses, révélant en elle des souvenirs qu’elle pensait enfoui et qu’elle aurait voulu garder loin de sa mémoire. Car derrière cette façade d’assurance et de détermination, Elise cache un secret particulièrement douloureux concernant son passé. Elle tente donc de garder Sean à l’écart tout en s’occupant de l’ouverture du café et du restaurant ce qui n’est pas tâche aisée puisque Sean n’a aucune intention de se tenir loin d’elle et que comme toujours les autres membres de la famille O’Neil se font une joie de se mêler de ce qui ne les regarde pas. A cela s’ajoute, comme dans les tomes précédents,de vieilles blessures, d’anciennes querelles et une certaine dose d’humeur et de fraîcheur ce qui donne un cocktail toujours aussi détonnant et addictif.

La saga des frères O’Neil est définitivement un coup de coeur qui s’est confirmé avec la lecture du tome 3 que je viens de terminer et que je vais chroniquer très bientôt.

Si vous avez lu ou souhaitez lire cette saga n’hésitez pas à me faire part de vos avis!

Je vous dit à très bientôt pour une nouvelle chronique.

Em’.

 

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°4: Wait for You |Jennifer L. ARMENTROUT|Tome 2: Be with me| Lecture V.O

17558817

Editeur: Morrow

375 pages

Année de publication: 2014

Synopsis

Teresa Hamilton is having a rough year—she’s in love with her big brother’s best friend, but he hasn’t spoken to her since they shared a truly amazing, mind-blowing, change-your-life kiss. She got out of a terrible relationship. And now an injury is threatening to end her dance career for good. It’s time for Plan B – college. And maybe a chance to convince Jase that what they have together is real.

Jase Winstead has a huge secret that he’s not telling anyone. Especially not his best friend’s incredibly beautiful sister. Even though he and Teresa shared the hottest kiss of his life, he knows that his responsibilities must take priority. He certainly doesn’t have time for a relationship. But it doesn’t help that all he can think about kissing the one girl who could ruin everything for him.

As they’re thrown together more and more, Jase and Tess can’t keep denying their feelings for each other. But a familiar danger looms and tragedy strikes. As the campus recovers, the star-crossed couple must decide what they’re willing to risk to be together, and what they’re willing to lose if they’re not…

Mon avis

Dans ce deuxième tome de Wait for you, nous suivons Teresa Hamilton, la petite soeur de Cam et Jase Winsted le meilleur ami de ce dernier. J’ai beaucoup aimé ce tome même si le premier reste mon préféré. Teresa est un personnage touchant, avec un certain caractère et un passé plutôt difficile. Elle se retrouve à l’université sans qu’elle l’ait vraiment voulu après qu’une blessure au genou ait sérieusement mis en danger son rêve de faire carrière dans la danse. En attendant l’aval du médecin pour rejoindre l’école de danse très réputée où elle a obtenu une bourse, elle va s’installer quelques temps à Shepherdstown où son frère étudie. Là-bas elle va retrouver Jase, le meilleur ami de Cameron, dont elle est amoureuse depuis des années. Mais après qu’ils se soient embrassés au cours d’une soirée un an plus tôt, ce dernier a coupé tout lien avec elle et Teresa ne sait comment agir avec lui. D’autant plus que Jase a beaucoup de bagages et un très gros secret qui pourrait tout changer entre eux…

J’ai apprécié cette lecture. Les deux protagonistes ont tous les deux un passé compliqué qui amène beaucoup de piments à l’histoire et on sent qu’il y a une très forte attraction entre eux, contre laquelle Jase essaie de lutter comme il peut. Cependant malgré ses efforts il n’arrive pas à se tenir loin de Teresa et est le premier à la soutenir quand tout s’effondre autour d’elle. Comme toujours Jennifer L.ARMENTROUT amène des sujets difficile dans ses romans mais dont il est important de parler ce que je trouve très intéressant. D’autant plus que cette fois elle amène un peu d’action et de frissons, ce qui ajoute un petit plus à l’histoire. J’ai également aimé le fait que l’on retrouve Cameron et Avery, les personnages du tome précédents que j’avais vraiment adoré. Cette fois on découvre Cameron sous l’angle du grand-frère, et du point de vue de sa soeur, ce qui le rend encore plus attachant. Malgré son côté hyper protecteur qui peut être difficile à vivre, il reste adorable et reste toujours présent quand sa soeur va mal.

Certains points du roman reste un peu cliché et prévisible mais cela ne m’a pas spécialement gênée. J’ai d’ailleurs très vite enchaîné avec les autres tomes de cette saga que j’apprécie énormément et dont les chroniques vont arriver sous peu.

Si vous avez lu ce livre n’hésitez pas à me faire part de vos impressions.

Je vous dit à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga N°2 |Throne of Glass|Sarah J.MAAS|Prequel: TheAssassin’s Blade|Lecture V.O

18243700

Editeur: Bloomsbury

16£99 (Hardback)

435 pages

Année de publication: 2014

Synopsis

Celaena Sardothien is Adarlan’s most feared assassin. As part of the Assassin’s Guild, her allegiance is to her master, Arobynn Hamel, yet Celaena listens to no one and trusts only her fellow killer-for-hire, Sam. In these action-packed novellas – together in one edition for the first time – Celaena embarks on five daring missions. They take her from remote islands to hostile deserts, where she fights to liberate slaves and seeks to avenge the tyrannous. But she is acting against Arobynn’s orders and could suffer an unimaginable punishment for such treachery. Will Celaena ever be truly free? Explore the dark underworld of this kick-ass heroine to find out.

Mon avis

The Assassin’s Blade est un recueil de nouvelles précédant la saga Throne of Glass. On y découvre une partie du passé de Celaena avant qu’elle ne soit envoyée à Endovier. J’ai beaucoup aimé découvrir cette partie de son histoire qui permet de mieux appréhender son personnage ainsi que sa façon d’agir et de penser dans la saga. On découvre notamment son entraînement en tant qu’assassin sous la coupe d’Arobynn Hamel, le Roi des Assassins. On y apprend également son engagement auprès de la cause des esclaves, point qui est parfois abordé dans la saga et qui va devenir un point crucial quant à la suite des événements.

J’ai également apprécié le fait de découvrir le personnage de Sam qui m’intriguait depuis le début et de suivre sa relation avec Celaena puisque c’est quelqu’un qui a énormément impacté sur sa vie. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé et que j’ai trouvé assez profond. J’aurai beaucoup aimé le suivre plus longtemps.

Ces nouvelles permettent également d’approfondir certains passages abordés dans les différents tomes de la saga. Ayant parfois été un peu perdue puisque je n’avais pas encore lu les nouvelles, je trouve que cela apporte un nouvel éclairage que ce soit au point de vu de l’histoire ou des personnages. Cependant je trouve intéressant de l’avoir lu entre les tomes plutôt qu’en premier. Cela permet de mieux appréhender ce qui se passe à Rithfold et qui n’est pas forcément beaucoup développé dans les nouvelles.

Ma nouvelle préférée est probablement la première « The Assassins and the Pirate Lord ». Sarah J.MAAS maîtrise toujours autant son histoire que sa plume et cela rend difficile le fait de lâcher ses livres. J’ai d’ailleurs hâte de découvrir « Tower of Down  » que je préfère cependant réserver pour les prochaines vacances car avec les partiels qui approchent je ne vais pas pouvoir me concentrer sur cette lecture comme je le voudrais…

Si vous avez lu ce livre n’hésitez pas à me faire part de votre avis.

Je vous dis à très bientôt pour une prochaine chronique.

Em’.

 

Publié dans Critiques, Sagas

Revue saga n°4: Wait for you |Jennifer L. ARMENTROUT |Tome 1.5: Trust in me |Lecture V.O

17860217.jpg

Editeur: Morrow Impulse Fiction

7£99

334 pages

Année de publication: 2014

Synopsis

Cameron Hamilton is used to getting what he wants, especially when it comes to women. But when Avery Morgansten comes crashing into his life – literally – he finally meets the one person who can resist his soulful baby blues. But Cam’s not ready to give up – he can’t get this feisty and intriguing girl out of his head.

Avery has secrets, secrets that keep her from admitting the feelings Cam knows she has for him. What will it take to help him break down her barriers and gain her trust? Or will he be shut out of Avery’s life, losing his first real shot at the kind of love that lasts forever?

Mon avis

Trust in me reprend la même histoire que le premier tome de Wait For You du point de vue de Cameron, mon avis sera donc assez bref. Comme je l’avais dit sur l’article concernant ce premier tome j’avais adoré cette histoire que je trouvais extrêmement touchante. Je l’ai tout autant adoré du point de vue de Cam. C’est un personnage rafraîchissant, tendre et plein d’humour, prêt à tout pour aider les personnes auxquelles il tien, notamment avec sa petite sœur Teresa. Sa rencontre avec Avery, sa nouvelle voisine et camarade de classe va chambouler sa vie. J’aime la façon dont il tente de se rapprocher de cette fille qui l’intrigue tant. Il est plein de petites attentions mais il fait cependant toujours attention à ne pas la brusquer car il sent qu’elle cache quelque chose de difficile. Mais malgré ce côté enjoué et charmeur, Cameron cache porte lui aussi le poids d’un secret qui a faillit briser sa vie et celle de sa famille. Cela le travaille d’ailleurs beaucoup alors qu’il se rapproche d’Avery car il a peur de la faire fuir à cause de ses actes. Mais cela ne l’empêche pas de se battre pour ce qu’il veut et d’assumer ses responsabilités. C’est quelqu’un de tenace et d’entier dont j’apprécie énormément le caractère. De toutes les romances que j’ai lu, c’est probablement mon personnage masculin préféré.

Le seul petit reproche que je pourrais lui faire c’est le nombre de fois où il parle de sexe. Cela revient un peu trop fréquemment au travers des chapitres. Mais cela n’enlève rien au fait que c’est un garçon adorable, comme on aimerait en croiser dans la vraie vie…

J’accroche toujours autant à la plume de Jennifer L.ARMENTROUT et je suis d’ailleurs en train de dévorer les tomes suivants de cette saga que j’aime beaucoup et dont je partagerai les chroniques très bientôt.

Et vous? Avez-vous lu cette saga? Si oui qu’en avez-vous pensé?  N’hésitez pas à me faire part de votre avis.

A très bientôt pour une nouvelle chronique.

Em’.

Publié dans Critiques

Revue n°10: Two by Two |Nicholas SPARKS|Lecture V.O

36250229

 

Editeur: Sphere

7£99

Année de publication: 2016

547 pages

Synopsis

At 32, Russell Green has it all: a stunning wife, a lovable six year-old daughter, a successful career as an advertising executive and an expansive home in Charlotte. He is living the dream, and his marriage to the bewitching Vivian is the center of that. But underneath the shiny surface of this perfect existence, fault lines are beginning to appear…and no one is more surprised than Russ when he finds every aspect of the life he took for granted turned upside down. In a matter of months, Russ finds himself without a job or wife, caring for his young daughter while struggling to adapt to a new and baffling reality. Throwing himself into the wilderness of single parenting, Russ embarks on a journey at once terrifying and rewarding—one that will test his abilities and his emotional resources beyond anything he ever imagined.

Mon avis

C’était la première fois pour moi que je lisais un Nicholas Sparks et je dois avouer que je suis agréablement surprise même si ce livre n’est pas un coup de cœur. La plume de l’auteur est fluide et très agréable. J’ai beaucoup aimé l’histoire, le personnage de Russel m’a beaucoup touché. Il est rare de parler des pères célibataires et je trouve cela super que le sujet soit mis en avant dans ce livre. La relation entre Russel et sa fille London m’a beaucoup touché, on sent qu’il fait de son mieux avec elle. J’ai également adoré sa soeur Maggie qui a une franchise à toute épreuve ce qui donne des moments assez drôle. L’autre personnage que j’ai beaucoup aimé est celui d’Emily et notamment le fait qu’elle ait soutenu Russel à travers chacune des épreuves qu’il a vécu. Quant à London, du haut de ses cinq ans, elle apporte une certaine légèreté et une innocence touchante à cette histoire bouleversante.

Malgré tout il y a quelques éléments qui m’ont dérangés et qui ont fait que ce livre n’était pas un coup de cœur, notamment le fait que l’auteur donne une vision un peu trop manichéenne des choses. J’ai un peu eu l’impression que Vivian, la femme de Russel avait tous les torts et même si je n’ai pas du tout aimé son personnage et son côté manipulateur, j’ai trouvé que cela faisait un peu trop. Il y a également eu quelques longueurs et j’ai mis un peu de temps à me plonger dans l’histoire, mais ensuite cela a été beaucoup mieux et je me suis attachée aux différents personnages.

Cependant, je reste sur une très bonne découverte et je pense lire très bientôt un autre livre de cet auteur puisque j’en ai quelques uns dans ma PAL.

En ce qui concerne le niveau d’anglais, je dirais qu’il est plutôt intermédiaire et je le conseillerai aux personnes ayant déjà eu quelques lectures en anglais auparavant. Le langage est assez courant mais il y a de très nombreuses références au domaine du droit ainsi qu’au monde de la publicité qui peuvent compliquer la compréhension si l’on débute en anglais.

Si vous avez lu ce livre n’hésitez pas à me faire part de votre avis!

Je vous dis à très bientôt pour une nouvelle chronique.

Em’.

Publié dans Critiques

Revue n°9: Simon vs The Homo Sapiens Agenda | Becky ALBERTALLI |Lecture V.O

24926015

Editeur: Penguin

7£99

Année de publication: 2015

303 pages

Titre en français: Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

 

Synopsis

Sixteen-year-old and not-so-openly gay Simon Spier prefers to save his drama for the school musical. But when an email falls into the wrong hands, his secret is at risk of being thrust into the spotlight. Now Simon is actually being blackmailed: if he doesn’t play wingman for class clown Martin, his sexual identity will become everyone’s business. Worse, the privacy of Blue, the pen name of the boy he’s been emailing, will be compromised.

With some messy dynamics emerging in his once tight-knit group of friends, and his email correspondence with Blue growing more flirtatious every day, Simon’s junior year has suddenly gotten all kinds of complicated. Now, change-averse Simon has to find a way to step out of his comfort zone before he’s pushed out—without alienating his friends, compromising himself, or fumbling a shot at happiness with the most confusing, adorable guy he’s never met.

Mon avis

Il y a des livres qui nous touchent et qui nous font réfléchir. Simon VS The Homo Sapiens Agenda en fait partie. J’ai adoré ce livre. J’ai tout de suite accroché au personnage de Simon et à sa façon de raconter sa vie. C’est un garçon plein de fraîcheur qui m’a beaucoup fait rire mais qui m’a également touché avec ce qu’il lui arrive et sa manière de réfléchir.

L’histoire est vraiment intéressante. J’ai immédiatement aimé cette histoire d’échange de mail avec un inconnu et la relation qui se crée entre eux. Mails qui vont malencontreusement tombés entre de mauvaises mains et être utilisé contre Simon, le mettant dans une position extrêmement inconfortable, puisque personne dans son entourage n’est au courant qu’il est gay… Cela soulève ainsi la question du coming-out, la difficulté de l’annoncer à ses proches, la perception de l’homosexualité au lycée, la « normalisation » de l’hétérosexualité, au travers d’échange de mail avec ce fameux Blue, dont Simon veut découvrir l’identité. J’ai dévoré ce livre en moins de 24 heures et j’aurais probablement pu le finir plus vite si je n’avais pas eu cours… La dernière fois que j’avais lu un livre aussi rapidement c’était pour Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers . J’aime ces livres qui nous touchent, nous font rire et nous font également réfléchir sur le monde qui nous entoure. La plume de l’auteur est extrêmement fluide et agréable à lire à tel point que j’avais du mal à poser mon livre pour aller à la fac… C’est donc sans surprise que Simon Vs The Homo Sapiens Agenda soit devenu mon second coup de coeur de cette année 2018.

J’ai hâte de voir ce que va donner l’adaptation cinématographie « Love Simon » qui va sortir en avril 2018. Au vu des premiers trailers je ne pense pas être déçue mais je préfère quand même garder quelques réserves, on ne sait jamais. D’autant plus qu’habituellement je préfère voir le film avant de lire le livre afin de ne pas avoir d’idées préconçues (oui je sais la plupart de mes amis trouvent ça très bizarre mais pour moi ça me semble logique, j’ai plus de facilité à entrer dans un livre sans penser au film que l’inverse…).

En ce qui concerne le niveau d’anglais pour ceux qui seraient intéressé de lire en V.O il est plutôt accessible avec un langage assez courant, c’est donc très bien pour les personnes qui voudraient se lancer dans la lecture en anglais.

Et vous avez lu ce livre? Si oui qu’en avait vous pensé? N’hésitez pas à me faire part de vos avis!

Je vous dit à très bientôt pour une prochaine chronique et je vous souhaite de très belles découvertes livresques.

Em’.

 

Publié dans Critiques, Sagas

Revue Saga n°2: Throne of Glass |Sarah J.MAAS|Tome 4: Queen of Shadows| Lecture V.O

25071003

 

Editeur: Bloomsbury

645 pages

7£99

Année de publication: 2015

 

NO MASTERS
NO LIMITS
NO REGRETS

Celeana Sardothien is cloaked in her assassin’s hood once more. She is back in Rithfold, but this time she is no one’s slave. She must delve into her most painful memories and fight for her survival, while resisting a smouldering passion that might very well consume her heart. And she will face her former master, the King of Assassin, again – to wreak revenge for a decade of pain…

 

Mon avis

 

Ce quatrième tome est riche en rebondissements, action et émotions. De nouveaux personnages apparaissent tandis que les autres continuent à évoluer et à suivre leur chemin. Il n’y a que peu de moments de répits dans ce tome et c’est souvent pour mieux repartir sur de nouvelles surprises. Mes émotions ont jouées aux montagnes russes tout le long du tome et j’ai adoré cela. Loin de s’essouffler l’histoire continue à prendre de l’ampleur avec, comme toujours, un final qui ne donne qu’une envie: dévorer la suite! Je suis définitivement accro à cette saga ainsi qu’à la plume de Sarah J.MAAS qui continue de montrer qu’elle maîtrise son sujet – ou plutôt son histoire – d’une main de maître.

L’un des aspects qui me plait le plus dans cette saga et qui est de plus en plus présente au fil des tomes est cette dualité entre le bien et le mal. Personne n’est parfait, chaque personnage fait son lot d’erreurs, de crimes ou de mauvaises actions. J’aime cela, car on évite ainsi le cliché du héros qui ne fait que le bien avec ses gentils amis pour défendre les forces du mal. Ici chacun est forcé de faire face à des choix difficiles et parfois de sacrifier une partie de son âme pour ce qu’il/elle croit juste.

J’ai hâte de voir ce qui nous attends dans le prochain tome et j’ose espérer que cette dualité sera toujours aussi présente.

Cette saga est toujours un de mes gros de coup de coeur et viens définitivement d’entrer dans le top 3 de mes sagas préférées ce qui n’était pas arrivé depuis un petit moment (je ferai bientôt un article sur le top de mes sagas préférées). Je la recommande toujours aussi chaudement à tous ceux qui aiment la fantasy.

(Désolée d’être aussi brève dans cette chronique mais c’est un quatrième tome et j’ai peur de spoiler des éléments importants alors je préfère en dire le moins possible pour éviter les gaffes…)

Si vous avez lu ce livre ou comptez le faire, n’hésitez pas à me le dire et à faire part de ce que vous en avez pensé!

A bientôt.

Em’.