Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°17: From Manhattan with Love| Sarah MORGAN| Tome 5: Holiday in the Hamptons| Lecture V.O

32570385

Edition: Harlequin

411 pages

Année de publication: 2017

Titre en français: Un été dans les Hamptons

 

Synopsis

Professional dog-walker Felicity Knight loves everything about New York…until her ex-husband starts working at her local vet clinic. She hasn’t seen Seth Carlyle in ten years, but one glimpse of him–too gorgeous, and still too good for her–and Fliss’s heart hurts like their whirlwind marriage ended yesterday. So when her grandmother in the Hamptons needs help for the summer, it seems the ideal way to escape her past.

Their relationship might have lasted only a few scorching months, but vet Seth knows Fliss–if she’s run away to the Hamptons, it’s because she still feels their connection and it terrifies her. He let her go once before, when he didn’t know any better, but not this summer! With the help of his adorable dog, Lulu, and a sprinkling of beachside magic, Seth is determined to make Fliss see that he’s never stopped loving her…

Mon avis

Pour ce cinquième tome nous suivons Fliss la soeur de Daniel et Seth, son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis dix ans.

Fliss est une jeune femme avec un sacré caractère qui est à la tête d’une petite entreprise de promeneurs de chiens. Elle adore New-York où elle a toujours vécu. Mais le jour où elle recroise Seth, son ex-mari, à la clinique vétérinaire, elle décide de fuir la ville pour aller se réfugier chez sa grand-mère dans les Hamptons. Parce que le fait de revoir Seth a rouvert une blessure qui ne s’est jamais vraiment refermée et elle n’est pas prête à refaire face à cette partie de son passé.

Seth quant à lui, comprend très vite qu’il est la raison de sa fuite mais il est bien décidé à ne pas reproduire la même erreur deux fois en la laissant partir. Il veut redonner une chance à leur relation car malgré leurs dix années de séparation il n’a jamais cessé de l’aimer.

Fliss et Seth sont probablement les personnages qui m’ont le plus touché depuis le début de la saga. A l’extérieur Fliss donne l’image d’une femme forte au caractère bien trempé et extrêmement loyale, notamment envers sa soeur jumelle Harriet. Mais cela cache des blessures extrêmement profondes et un sentiment d’insécurité qu’elle ressent depuis l’enfance. Son passé et sa relation avec son père l’ont obligé à construire des barrières solides afin de se protéger et à cause de cela elle a énormément de mal à laisser les gens l’approcher. Même Seth qui est pourtant le seul homme qu’elle ait jamais aimé. Leur mariage n’aura malheureusement duré que quelques mois et à laissé une nouvelle blessure qui la pousse à se protéger encore plus. Mais Seth ait bien décidé à redonner une chance à leur relation et à ne pas la laisser le repousser une nouvelle fois. Il tente donc de se rapprocher d’elle petit à petit, aidé pour son chien et la pousse à se confier sur ce qu’elle ressent, ce que Fliss ne fait jamais.

Si cette histoire m’a autant touché c’est tant par la relation qu’entretienne Fliss et Seth que par le passé de Fliss. On sent dès le début qu’il y a quelque chose de spécial entre ces deux personnages et que leur relation passée les a marquées tous les deux de façon durable. Mais Fliss doit également faire face aux traumatismes de son enfance provoqués par son père. Ce thème est très bien exploité et montre à quel point les mots peuvent blesser de façon beaucoup plus durable et profonde que les coups. Avec tout cela j’ai ressenti énormément d’émotions tout au long de ma lecture et c’est ce qui fait que ce tome est mon coup de coeur de la saga. J’ai retrouvé ce qui me manquait dans les tomes précédents et qui m’avait touché dans la saga « O’Neil Brothers ».

Cela m’a donné très envie de découvrir le sixième et dernier tome de « From Manhattan With Love » qui concerne Harriet, la soeur jumelle de Fliss et Ethan Black, un médecin urgentiste. Je viens juste de le finir et il m’a beaucoup plu. La chronique devrait être en ligne dès demain.

En attendant n’hésitez pas à me faire part de votre avis sur cette saga si vous l’avez lue.

Je vous souhaite de très belles découvertes livresques et je vous dis à très bientôt.

Em’

 

Publicités
Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°16: Him| Sarina Bowen| Tome 2: Us| Lecture V.O

businessman working on laptop  in black suit

Kindle edition

328 pages

Année de publication: 2016

 

Synopsis

Can your favorite hockey players finish their first season together undefeated?

Five months in, NHL forward Ryan Wesley is having a record-breaking rookie season. He’s living his dream of playing pro hockey and coming home every night to the man he loves—Jamie Canning, his longtime best friend turned boyfriend. There’s just one problem: the most important relationship of his life is one he needs to keep hidden, or else face a media storm that will eclipse his success on the ice.

Jamie loves Wes. He really, truly does. But hiding sucks. It’s not the life Jamie envisioned for himself, and the strain of keeping their secret is taking its toll. It doesn’t help that his new job isn’t going as smoothly as he’d hoped, but he knows he can power through it as long as he has Wes. At least apartment 10B is their retreat, where they can always be themselves.

Or can they?

When Wes’s nosiest teammate moves in upstairs, the threads of their carefully woven lie begin to unravel. With the outside world determined to take its best shot at them, can Wes and Jamie develop major-league relationship skills on the fly?

Warning: contains sexual situations, a vibrating chair, long-distance sexytimes and proof that hockey players look hot in any shade of green.

Mon avis

Dans ce second tome, nous retrouvons une nouvelle fois Wes et Jamie qui vivent désormais à Toronto. Wes est maintenant joueur professionnel de hockey et à cause de cela lui et Jamie ne peuvent pas vraiment afficher leur relation. Le seul endroit où ils peuvent être eux-mêmes c’est l’appartement qu’ils partagent. Mais ce havre de paix est menacé lorsque l’un des coéquipiers de Wes vient emménager dans le même immeuble. Wesley va alors devoir faire un choix: préserver sa carrière ou sa relation avec Jamie?

Ce tome est beaucoup moins léger que le premier puisque la relation entre Jamie et Wes semble plus difficile que jamais. Mais cela ne m’a pas empêché d’adorer Us, que j’ai dévoré en seulement quelques heures. Une fois commencé j’ai été incapable de me sortir de ma lecture tellement je voulais savoir comment les choses allaient se passer entre Wes et Jamie et comment ils allaient surmonter cette situation. C’est un couple que j’adore, probablement l’un des mes préférés dans le domaine de la littérature, car on sent que malgré les tensions ils s’aiment et tiennent réellement l’un à l’autre. J’aime toujours autant Wes qui peut se montrer aussi drôle que protecteur et attentionné et Jamie qui, dans ce tome est moins décontracté que dans le premier car non seulement il fait face à des difficultés dans son couple mais aussi dans sa carrière professionnelle. Mais il reste un personnage très intéressant et j’ai apprécié retrouver sa famille qui me fait toujours autant rire. J’ai également été contente de découvrir de nouveaux personnages tels que Blake (que j’ai autant détesté qu’adoré) ainsi que les autres coéquipiers de Wes. Cela permet de voir quel genre de relation il entretient avec eux mais aussi à quel point c’est difficile pour lui de leur cacher la vérité sur son orientation sexuelle.

Ce tome clôt très bien cette duologie même si je n’aurais pas été contre un troisième tome tellement j’aime les personnages de Wes et Jamie. Je sais qu’il existe un spin-off de la série cette fois centré sur certains coéquipiers de Wes et je pense la découvrir rapidement. En attendant je conseille fortement cette duologie, qui est un coup de coeur, à la fois légère tout en traitant de sujet sérieux tel que l’homophobie, notamment dans le milieu du sport.

Si vous aussi vous avez lu cette saga n’hésitez pas à me faire part de votre avis.

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

 

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°16: Him | Sarina BOWEN | Tome 1: Him| Lecture V.O

25686927

Kindle Edition

361 pages

Année de publication: 2015

Synospis

They don’t play for the same team. Or do they?

Jamie Canning has never been able to figure out how he lost his closest friend. Four years ago, his tattooed, wise-cracking, rule-breaking roommate cut him off without an explanation. So what if things got a little weird on the last night of hockey camp the summer they were eighteen? It was just a little drunken foolishness. Nobody died.

Ryan Wesley’s biggest regret is coaxing his very straight friend into a bet that pushed the boundaries of their relationship. Now, with their college teams set to face off at the national championship, he’ll finally get a chance to apologize. But all it takes is one look at his longtime crush, and the ache is stronger than ever.

Jamie has waited a long time for answers, but walks away with only more questions—

Can one night of sex ruin a friendship? If not, how about six more weeks of it? When Wesley turns up to coach alongside Jamie for one more hot summer at camp, Jamie has a few things to discover about his old friend…and a big one to learn about himself.

Mon avis

Cela fait un moment que je voyais cette saga tourner sur les réseaux et j’avais très envie de me lancer. C’est chose faite et je ne suis pas déçue du tout par ma lecture. Nous retrouvons ici Wesley et Jamie, qui sont tous les deux joueurs de hockey à l’université. Ils sont également d’anciens meilleurs amis qui, suite à une nuit qui a un peu dérapé lorsqu’ils avaient dix-sept ans ne se sont plus revus ni parler pendant plusieurs années. Mais ils vont de nouveau se faire face lors d’un match puis d’un camp de vacances. Wes ne sait pas comment se comporter avec Jamie puisqu’il se sent responsable de cette distance qui existe désormais entre eux. D’autant plus que Jamie n’est pas au courant que Wesley est gay et ce dernier ne sait comment lui annoncer, d’autant plus que ses sentiments envers Jamie sont plus qu’amicaux…

J’ai adoré ce premier tome et la relation entre Jamie et Wes. On sent qu’ils tiennent l’un à l’autre et que toutes ces années de séparation ont été blessantes et difficile à vivre pour eux. Mais je comprends la réaction de Wesley et les craintes qu’il ressent. Etre gay dans notre société est malheureusement loin d’être facile et ça l’est encore moins dans le milieu du sport. Wesley est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Il paraît un peu arrogant et semble avoir énormément confiance en lui mais lorsque l’on regarde un peu sous la surface on se rend vite compte que ce n’est qu’une façade. On ressent tout au long du livre à quel point il tient à Jamie. Il fait des erreurs avec lui mais essaie de tout faire pour les réparer et sauver leur amitié qui compte énormément pour lui. Par certains côtés son personnage m’a rappelé celui de Garrett dans Off-Campus qui est un de mes personnages de fiction préférés. Je me suis également beaucoup attaché à Jamie. C’est un peu l’opposé de Wesley. C’est quelqu’un de calme et de réfléchi qui prend la vie comme elle vient. Malgré tout on sent que le comportement de Wesley l’a blessé et il cherche toujours à comprendre ce qui s’est passé pour que son meilleur ami coupe les ponts entre eux sans aucune explication. J’ai adoré la relation qu’il entretient avec sa famille, on sent que c’est quelqu’un de très attentif à ses proches et de très à l’écoute.

Ce livre envoie un message sur l’acceptation de soi, la difficulté d’être homosexuel dans le milieu du sport et sur la conséquence des mots et des actions que j’ai trouvé très intéressant. C’est une lecture que je recommande très fortement. J’ai d’ailleurs tout de suite enchainé avec le tome  car j’étais impatiente de retrouver Jamie et Wesley.

Si vous avez lu ce tome/ cette saga n’hésitez pas à me faire part de vos avis.

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

Publié dans Bilans

Bilan lecture mensuel n°4: Juin 2018

 

Hello tout le monde!

Me voici pour mon bilan mensuel de juin 2018! Ce mois-ci j’ai lu 14 livres (ce qui est moins que les mois précédents mais je ne m’en sors pas si mal sachant que j’avais mes rattrapages durant deux semaines) et parmi eux j’ai eu un énorme coup de coeur pour la saga « Covenant » de Jennifer L.ARMENTROUT (tous les tomes sont déja chroniqués sur le blog) et j’ai fait une très belle découverte avec la duologie « Him » de Sarina BOWEN dont les chroniques arriveront très bientôt. Pour la première fois depuis un moment j’ai également eu une grosse déception livresque avec « Le défi des Druides » d’Evelyne BRISOU-PELLEN. Mais heureusement mes autres lectures m’ont permis de compenser cette déception et d’éviter une panne de lecture comme cela m’arrive souvent quand un livre me déçoit…

Mes autres lectures du mois ont été:

-The Fill-In Boyfriend de Kasie WEST (Chronique à venir)

-La saga Saints of Denver de Jay CROWNOVER (tomes tous chroniqués sur le blog)

-Les novellas en lien avec la saga Covenant (abordés dans mon article sur le dernier tome de la saga: Sentinel)

 

Concernant les challenges que je m’étais fixée le mois dernier à savoir:

-Lire environ 20 livres

-Lire en français

-Lire un classique

J’ai seulement relever le second ce qui m’embête un peu notamment celui concernant les classiques. Je me fixe cet objectif tous les mois depuis le début de l’année et pour le moment je ne m’y suis tenu qu’une seule fois avec « A Christmas Carol » de Charles DICKENS. Il va donc vraiment falloir que je m’y mette…

Mes objectifs du mois de juillet seront donc les mêmes que celui du mois de juin sauf que je vais essayer de lire non pas un mais deux classiques (ce qui serait bien autant pour moi que pour ma PAL qui en contient quand même plusieurs). Je pense également tenter de faire un Reading Challenge durant l’été, un article devrait donc très bientôt arriver à ce sujet.

Et vous quelles sont vos découvertes du mois de juin? Vos coups de coeur? Vos déceptions? Avez-vous des challenges de fixé pour juillet ou pour l’été? Avez vous lu certains de ces livres? N’hésitez surtout pas à m’en faire part!

En attendant je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques!

Em’.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°14: Covenant| Jennifer L.ARMENTROUT| Tome 5: Sentinel| Lecture V.O

23275650

Edtion Hodder

340 pages

Année de publication: 2014

Synopsis

It’s a beautiful day for a war.

As the mortal world slowly slips into chaos of the godly kind, Alexandria Andros must overcome a stunning defeat that has left her shaken and in doubt of their ability to end this war once and for all.

And with all the obstacles between Alex and her happily-ever-after with the swoonworthy Aiden St. Delphi, they must now trust a deadly foe as they travel deep into the Underworld to release one of the most dangerous gods of all time.

In the stunning, action-packed climax to the bestselling Covenant series, Alex must face a terrible choice: the destruction of everything and everyone she holds dear… or the end of herself.

 

Mon avis

Ce cinquième et dernier tome conclut la saga avec brio. Je n’ai, une nouvelle fois, pas vu passer ma lecture, si bien qu’en moins de deux jours j’arrivais à la conclusion de Covenant. Ce tome m’a tout autant emporté que les autres. Tout ce que j’ai apprécié dans les précédents se retrouve dans Sentinel. Action et émotions sont toujours au rendez-vous ainsi que les réponses finales aux questions qui restaient. Je trouve que pour ce final Jennifer L.ARMENTROUT a pris énormément de risques mais cela a parfaitement fonctionné avec moi. Contrairement à Lux où j’avais reproché une fin un peu trop rapide, cette fois je n’ai rien à dire et j’adhère complètement au choix de l’autrice. Il a été très difficile pour moi de dire au revoir à cette saga, ces personnages et cet univers. J’avais accroché dès le premier tome et mon engouement pour cette série n’a fait que se confirmer au fil des tomes. Cela a été un réel coup de coeur et il rentre avec certitude dans mon top 10 de 2018. J’ai même préféré Covenant à Lux même si cette saga n’est vraiment pas loin derrière. J’ai adoré les personnages de Covenant (et j’en ai aussi détesté quelques uns pour ne pas changer) qui ont tous su évoluer au cours de l’histoire qu’ils soient principaux et secondaires. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas replongé dans l’univers de la mythologie grecque et cela a été un vrai plaisir de m’y remettre avec une saga comme celle-ci. A tel point que j’aurais bien voulu qu’elle dure encore! Mais j’ai découvert récemment qu’il y a un spin-off cette fois centré sur le personnage de Seth et il s’agit de la série Titans qui va probablement être l’une de mes prochaines lectures (enfin quand j’aurais les sous pour m’acheter les livres…). J’ai également lu les novella que Jennifer L.ARMENTROUT a mis en ligne sur son Wattpad et qui comporte notamment une nouvelle sur Luke et Deacon, plusieurs scènes importantes des premiers tomes du point de vue d’Aiden et des scènes coupées entre Aiden et Alex. (Vous pouvez les retrouvez sur ce lien, ainsi que plusieurs nouvelles concernant les autres sagas écrites par Jennifer L.ARMENTROUT telles que Lux ou Wait For You: https://www.wattpad.com/story/32630218-covenant-series-extras).

Avec cette série, Jennifer L.ARMENTROUT devient définitivement l’une de mes auteurs préférées et j’ai hâte de découvrir ses autres oeuvres, en particulier ses stand-alone puisque je n’en ai lu aucun pour le moment mais je pense m’y mettre très rapidement) et bien évidemment poursuivre ses différentes sagas.

Comme vous l’aurez compris je recommande vivement cette saga. Cependant il n’y a pour l’instant que les deux premiers tomes qui sont paru en français et je ne sais pas quand sont prévus les autres tomes mais sachant que le second tome vient juste de paraître en France je pense qu’il va falloir attendre un peu. Pour ceux qui voudraient tenter l’aventure en anglais je recommande d’avoir un niveau au minimum intermédiaire car cela reste du fantasy et il y a de nombreuses références à la mythologie qui rendent la lecture plus compliquée.

Si vous aussi vous avez lu cette saga n’hésitez à me faire part de vos avis.

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques (cette fois retour dans le monde réel!) et vous souhaite de très belles découvertes livresques.

Em.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°14: Covenant| Jennifer L.ARMENTROUT| Tome 4: Apollyon| Lecture V.O

23275512

Edition: Hodder

385 pages

Année de publication: 2014

 

Synopsis

Fate isn’t something to mess with… and now, neither is Alex.

Alex has always feared two things: losing herself in the Awakening and being placed on the Elixir. But love has always been stronger than Fate, and Aiden St. Delphi is willing to make war on the gods—and Alex herself—to bring her back.

The gods have killed thousands and could destroy entire cities in their quest to stop Seth from taking Alex’s power and becoming the all-powerful God Killer. But breaking Alex’s connection to Seth isn’t the only problem. There are a few pesky little loopholes in the whole “an Apollyon can’t be killed” theory, and the only person who might know how to stop the destruction has been dead for centuries.

Finding their way past the barriers that guard the Underworld, searching for one soul among countless millions, and then somehow returning will be hard enough. Alex might be able to keep Seth from becoming the God Killer… or she might become the God Killer herself.

Mon avis

Ce quatrième tome est excellent. Plus j’avance dans cette saga et plus j’adore. A chaque nouveau tome je me demande ce que l’auteur va nous réserver et je me dis qu’il va être difficile de faire mieux que le précédent mais Jennifer L.ARMENTROUT nous détrompe en écrivant des tomes de plus en plus intense que ça soit au niveau de l’action et des émotions et Apollyon ne fait pas exception à la règle. Les émotions quelles qu’elles soient sont toujours au rendez-vous tout comme l’action et les révélations qui ne manquent pas au cours de ce tome. La lecture est de plus en plus addictive si bien qu’il m’a fallu un peu moins de deux jours pour terminer ce livre. J’étais vraiment incapable de m’arrêter quand j’étais lancée et j’étais tellement plongée dans ma lecture que j’avais l’impression de vivre et ressentir ce qui arrivait aux personnages.  Un des points qui fait que j’aime énormément cette saga c’est qu’au fil des tomes l’univers de la mythologie grecque est vraiment de plus en plus présent. Bien évidemment l’autrice a pris certaines liberté et certains risques mais c’est parfaitement réussi et cela ne rend l’histoire que plus attractive. L’autre chose que j’apprécie énormément c’est que tous les personnages qu’ils soient principaux ou secondaires évoluent au cours de l’histoire et des événements. Je l’avais souligné auparavant pour Alex et Aiden mais c’est aussi le cas de Deacon, Marcus et bien d’autres. Cela apporte un vrai plus à la saga. Je ne vais pas plus développer car j’ai peur de vous spoiler mais ce quatrième tome est probablement l’un des meilleurs de la saga.

En ce qui concerne la fin, Jennifer L.ARMENTROUT est toujours fidèle à elle-même et nous laisse sur un cliffhanger qui nous retourne la tête. J’ai d’ailleurs directement enchainé avec le cinquième et dernier tome car j’étais incapable d’attendre pour savoir ce qui allait se passait… Cette saga est un réel coup de coeur, et se classe probablement dans le top 3 de mes découvertes de 2018.

Ma chronique sur le cinquième tome sera mise en ligne dès demain avec mon avis général sur l’ensemble de la saga.

En attendant si vous avez lu cette saga n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.

A très bientôt.

Em’.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°14: Covenant| Jennifer L.ARMENTROUT| Tome 3.5: Elixir| Lecture V.O

13605727

Edition: Spencer Hill

74 pages

Année de publication: 2013

 

Synopsis

Aiden St. Delphi will do anything to save Alex. Even if it means doing the one thing he will never forgive himself for. Even if it means making war against the gods.

 

Mon avis

J’ai beaucoup aimé découvrir le point de vue d’Aiden dans cette novella. C’est un personnage sur lequel j’étais un peu mitigé au début, je le trouvais un peu trop lisse, un peu trop parfait mais il s’est révélé au fil des tomes et c’est désormais l’un des personnages que je préfère. Il est extrêmement loyal et protecteur notamment avec Alex et Deacon son petit frère, qu’il élève depuis la mort de leurs parents. Malgré le fait que ce soit un Pur il n’accepte pas les lois mises en place à l’encontre des Sang-mêlés et c’est l’un des rares de sa caste à leur montrer du respect et à ne pas les traiter comme des moins que rien. Dans cette novella on en découvre plus sur ce qu’il pense de toute la situation mais également ses sentiments pour Alex et jusqu’où il est prêt à aller pour la protéger.

Je ne développerai pas l’histoire de cette novella pour ne pas spoiler mais je recommande vivement de la lire avant de commencer le tome 4 si vous voulez pouvoir suivre un minimum car il y a des éléments très importants pour comprendre la suite de cette saga.

Ma chronique sur le tome 4 que j’ai déjà terminé va suivre très rapidement. En attendant n’hésitez pas à me dire si vous avez lu cette saga, ce que vous en avez pensé.

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°14: Covenant| Jennifer L.ARMENTROUT| Tome 3: Deity| Lecture V.O

23009284

Editieur: Hodder

480 pages

Année de publication: 2014

Synopsis

« History is on repeat, and things didn’t go so well the last time. « 

Alexandria isn’t sure she’s going to make it to her eighteenth birthday–to her Awakening. A long-forgotten, fanatical order is out to kill her, and if the Council ever discovers what she did in the Catskills, she’s a goner… and so is Aiden.

If that’s not freaky enough, whenever Alex and Seth spend time « training »–which really is just Seth’s code word for some up-close and personal one-on-one time–she ends up with another mark of the Apollyon, which brings her one step closer to Awakening ahead of schedule. Awesome.

But as her birthday draws near, her entire world shatters with a startling revelation and she’s caught between love and Fate. One will do anything to protect her. One has been lying to her since the beginning. Once the gods have revealed themselves, unleashing their wrath, lives will be irrevocably changed… and destroyed.

Those left standing will discover if love is truly greater than Fate…

Mon avis

Ce troisième tome de la saga Covenant est encore meilleur que les deux premiers ce que je pensais difficilement possible. Mais dès le début j’ai été happée par l’histoire qui est de plus en plus intense et prenante. J’ai l’impression que Jennifer L.ARMENTROUT s’est surpassée. Les émotions et l’action sont toujours là tout comme les questions et les révélations qui ne manquent pas! Un des points que j’ai beaucoup aimé dans ce livre c’est les rapport à la mythologie grecque. Il y en avait déjà dans les premiers mais cela restait en surface et cette fois on rentre vraiment dans le vif du sujet. Pour ma part j’ai adoré cela puisque la mythologie grecque me fascine mais cela peut peut-être posé problème si le lecteur n’a pas énormément de connaissance sur le sujet notamment par rapport à certains mythes qui sont cités à plusieurs reprises. Mais je ne pense pas que cela empêche de suivre l’histoire d’Alex.

Cette dernière me plait toujours autant. Elle a continué à se révéler dans ce tome et on ne peut pas dire que les événements lui laisse beaucoup de répit mais elle continue à faire face avec une force et une détermination impressionnantes. Cependant elle a aussi des défauts et c’est ce qui me plait probablement le plus chez elle. Elle est incapable de se taire quand il le faut, elle refuse de se plier aux règlements et malgré les conseils qu’on lui donne elle n’en fait qu’à sa tête. Cela lui a souvent apporté des ennuis et beaucoup pourrait trouvé cela agaçant mais j’ai trouvé cela très rafraichissant. Dans les chroniques présentes j’avais également parlé d’Aiden et du fait que je le trouvais un peu trop lisse et un peu trop parfait mais ici ça n’a pas été le cas du tout! Il a cassé cette image et j’ai beaucoup aimé cela. On en apprend beaucoup plus sur lui et sur son passé durant ce tome et cela m’a permis de vraiment m’attacher à lui d’autant plus que j’adore la relation qu’il entretient avec Alex. Bon par contre je n’ai absolument pas changé d’avis pour Seth il m’insupporte et j’ai constamment envie de lui coller des claques…

Je ne vais pas développé beaucoup plus puisqu’il s’agit d’un troisième tome mais je tiens à dire que Jennifer L.ARMENTROUT n’a pas changé ses habitudes et que tout comme dans la saga Lux elle sait tenir ses lecteurs en haleine et continue à conclure ses tomes avec des cliffhanger qui ne donne qu’une seule envie: lire la suite! C’est d’ailleurs ce que je me suis empressé de faire avec le tome 3.5 « Elixir » que j’ai fini en une après-midi et j’ai tout de suite enchaîné avec le quatrième tome « Apollyon ». Les chroniques sur la suite de cette saga ne devraient donc pas tarder (enfin je vais faire de mon mieux puisque je suis en rattrapage pour 0.5 points et que je dois donc me replonger dans les révisions ce qui n’est pas évident quand on a une saga comme celle-ci en cours!).

Je souhaite d’ailleurs bon courage à toutes celles et ceux qui ont des examens en ce moment ou prochainement et si vous avez eu vos résultats je vous souhaite d’avoir réussi! En attendant si vous avez lu cette saga n’hésitez pas à me faire part de vos avis!

Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Em’.

 

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°14: Covenant|Jennifer L.ARMENTROUT| Tome 2: Pure| Lecture V.O

23009289

Editeur: Hodder

387 pages

Année de publication: 2012

 

Synopsis

There is need. And then there is Fate. Being destined to become some kind of supernatural electrical outlet isn’t exactly awesome–especially when Alexandria’s other half is everywhere she goes. Seth’s in her training room, outside her classes, and keeps showing up in her bedroom–so not cool. Their connection does have some benefits, like staving off her nightmares of the tragic showdown with her mother, but it has no effect on what Alex feels for the forbidden, pure-blooded Aiden. Or what he will do–and sacrifice–for her. When daimons infiltrate the Covenants and attack students, the gods send furies–lesser gods determined to eradicate any threat to the Covenants and to the gods, and that includes the Apollyon–and Alex. And if that and hordes of aether-sucking monsters didn’t blow bad enough, a mysterious threat seems willing to do anything to neutralize Seth, even if that means forcing Alex into servitude–or killing her. When the gods are involved, some decisions can never, ever be undone.

Mon avis

Ce deuxième tome de la saga « Covenant » m’a tout autant plu que le premier si ce n’est plus. On replonge une nouvelle fois dans l’univers de la mythologie grecque et on retrouve avec plaisir le personnage d’Alexandria et ses compagnons. On en apprend davantage sur le monde dans lequel elle vit et notamment sur le système entre les Purs et les Sangs-mêlés qui est vraiment particulier et injuste envers les Sangs-mêlés. La majorité se sentent vraiment supérieurs aux Sang-mêlés et les traitent comme des moins que rien. Par certains côtés cela m’a rappelé la ségrégation aux Etats-Unis et je me suis sentie frustrée pour les Sang-mêlés. Et je ne suis pas la seule à ressentir cela. Alex n’est pas vraiment d’accord avec la majorité des règles qui lui sont imposées et cela se comprend. Mais malheureusement elle a d’autres choses plus essentielles auxquelles elle doit penser actuellement puisque les attaques de Daimon sont de plus en plus fréquentes et qu’elles finissent même par avoir lieu au Covenant… Et cela fini par attirer l’attention des Dieux ce qui n’est vraiment pas une bonne nouvelle pour Alexandria comme pour Seth. Car si les Dieux les considèrent comme des problèmes ils pourraient très bien décider de les éliminer purement et simplement. A cela s’ajoute des jeux de pouvoir, des complots, des drames et des prophéties, ce qui rend la vie de l’adolescente bien compliquée et difficile… Et pour ne rien arranger il y a la relation qu’elle entretient avec Aiden et qui est loin d’être simple puisque c’est un jeune Pur et que les relations entre Purs et Sang-Mêlés sont tout simplement interdites. Alexandria doit donc, plus que jamais, être sur ses gardes si elle veut pouvoir rester en vie.

J’ai trouvé ce second tome beaucoup plus prenant que le premier que ce soit au niveau de l’action ou des émotions. Il y a très peu de répits et lorsque l’on obtient des réponses aux questions que l’on se posait dans le tome 1, d’autres font leurs apparitions et sont encore plus intrigantes que les premières. Une nouvelle fois, Jennifer L.ARMENTROUT maîtrise parfaitement son sujet et son univers. Grâce à cela je n’ai eu aucun mal à entrer dans ma lecture qui s’est révélée encore une fois extrêmement addictive. C’est un livre que j’ai eu du mal à poser une fois que je l’ai commencé.

Concernant les personnages j’aime toujours autant Alex. Elle peut certes faire preuve d’immaturité et d’impulsivité mais elle est aussi très courageuse, forte et elle n’accepte pas de se faire traiter comme une moins que rien simplement parce qu’elle est une Sang-mêlée. Bien au contraire elle en a assez de ces règles qu’elle juge archaïque qui lui dicte non seulement sa conduite mais aussi son avenir. Concernant le personnage d’Aiden c’est un peu le même reproche que dans le premier tome. Je l’aime bien, il est très différent des autres Purs puisqu’il ne considère pas les Sang-Mêlés comme étant inférieurs mais il reste un peu trop parfait, un peu trop lisse à mon goût. Même si cela change à la fin du second tome, ce qui m’a permis de le relever un peu dans mon estime. Quant à Seth, je ne le supporte toujours pas. Il est toujours aussi arrogant qu’avant et malgré le fait qu’il aide Alex à plusieurs reprises il y a quelque chose qui me dérange chez lui. Je ne lui fais absolument pas confiance. Reste à savoir si j’ai raison en lisant les tomes suivants que j’attends de recevoir avec impatience pour pouvoir poursuivre cette saga…

Si vous avez-lu cette saga n’hésitez pas à me faire part de votre avis.

J’espère que vous aussi vous avez fait de belles découvertes livresques et je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques!

Em’.

Publié dans Critiques, Sagas

Saga n°14: Covenant| Jennifer L. ARMENTROUT| Tome 1: Half-Blood| Lecture V.O

22908923

Editeur: Hodder

383 pages

Année de publication: 2011

Titre en français: Sang-mêlé

 

Synopsis

The Hematoi descend from the unions of gods and mortals, and the children of two Hematoi – pure-bloods – have godlike powers. Children of Hematoi and mortals – well, not so much. Half-bloods only have two options: become trained Sentinels who hunt and kill daimons or become servants in the homes of the pures.

Seventeen-year-old Alexandria would rather risk her life fighting than waste it scrubbing toilets, but she may end up slumming it anyway. There are several rules that students at the Covenant must follow. Alex has problems with them all, but especially rule #1:

Relationships between pures and halfs are forbidden.

Unfortunately, she’s crushing hard on the totally hot pure-blood Aiden. But falling for Aiden isn’t her biggest problem – staying alive long enough to graduate the Covenant and become a Sentinel is. If she fails in her duty, she faces a future worse than death or slavery: being turned into a daimon, and being hunted by Aiden. And that would kind of suck.

Mon avis

Je me suis une nouvelle fois lancée dans l’une des sagas de Jennifer L.ARMENTROUT et tout comme pour « Lux » et « Wait For You », je ne le regrette absolument pas. J’ai tout de suite accrochée à ce premier tome de Covenant. Cette fois-ci on se retrouve plongé dans l’univers de la mythologie grecque, un univers que j’adore depuis que j’ai travaillé dessus en primaire. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans Half Blood.

Alexandria « Alex » est une adolescente de dix-sept ans un peu particulière puisque c’est une sang-mêlée. Sa mère est une Pure, une descendante des dieux grecs, et son père un mortel. Ce qui malheureusement n’est pas très bien vu au sein de la communauté dont elle fait partie. En effet, les sang-mêlés ne sont pas très bien vu par les Purs et ils n’ont que deux options concernant leur destinée: devenir des servants pour les Purs ou bien opté pour la carrière de sentinelle qui consiste à protéger les Purs de leurs ennemis mortels les Daimons. Alexandria a bien évidemment opté pour la seconde solution mais ce n’est pas aussi simple que cela n’y paraît puisque les sangs-mêlés doivent obéir à de très nombreuses règles et s’ils ne les respectent pas, ils deviendront des servants contre leur gré. L’une de ses règles est particulièrement stricte: les relations entre Purs et Sang-mêlés sont strictement interdite. Et c’est là que ça se complique puisque Alex a un crush sur Aiden, une Sentinelle qui se trouve également être un Pur… Et les choses ne s’arrêtent bien évidemment pas là. Alex va faire des découvertes concernant son avenir qui risque de bouleverser sa vie à jamais et menacer son univers…

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Alex, elle a un sacré caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds et elle sait se battre pour ce qu’elle veut. Elle a aussi un côté extrêmement rebelle qui lui vaut de se mettre régulièrement dans les ennuis, notamment avec Caleb son meilleur ami depuis toujours. Elle fait preuve d’une force et d’une détermination à toute épreuve malgré les événements particulièrement difficile auquel elle doit faire face. Elle peut également parfois être aussi un peu immature et prendre des risques inconsidérés mais cela ne la rend pas moins intéressante. Concernant Aiden je suis un peu plus perplexe. C’est un personnage que j’aime bien mais je le trouve un peu trop parfait et cela est parfois un peu agaçant. Mais à côté de cela j’adore la façon dont il se comporte avec Alex malgré qu’ils ne soient pas du même « milieu ». Un autre personnage que j’adore est celui de Caleb et la relation qu’il a avec Alex. On sent qu’ils sont extrêmement proches mais de façon purement platonique, ce qui m’a beaucoup plu. On ne tombe pas dans le cliché des deux meilleurs amis qui tombent amoureux après des années d’amitié et j’adore ça. Ils font les quatre cent coups et se soutiennent mutuellement dans les coups durs. Et bien évidemment il faut qu’un personnage m’agace et c’est celui de Seth. Il est arrogant, imbu de lui même et je n’ai vraiment pas réussi à accrocher avec lui…

Sinon l’histoire en elle-même m’a vraiment plu. J’aime le fait de mélanger la mythologie de la Grèce antique au monde moderne. Cela me rappelle un peu la saga Percy Jackson que j’avais commencé il y a quelques années (et que je dois absolument poursuivre). Les références à la mythologie ne sont pas autant marquées dans Covenant mais cela reste sur les mêmes bases et Jennifer L.ARMENTROUT maîtrise parfaitement son sujet, ce qui permet de capter l’attention du lecteur. Il y a tout ce qu’il faut pour en faire un bon livre à mon goût: action, émotion, un univers bien travaillé, des personnages intéressants… Une fois de plus, c’est un coup de coeur pour cette autrice!

Je suis actuellement plongée dans le second tome, la chronique devrait donc arriver rapidement. En attendant si vous avez lu cette saga n’hésitez pas à me faire part de vos avis.

Je vous dis à très bientôt!

Em’.