Revue Manga n°1: Détective Conan |Gosho AOYAMA

Dossier-detective-conan

 

Editeur: KANA

6€85

Année de publication du Tome 1: 1994

Nombre de tomes: 89 (VF) / 91 (VO)

 

Résumé

Shinichi Kudo est élève de première au lycée Tivedétec. Pour avoir résolu plusieurs enquêtes difficiles, beaucoup le considèrent comme « l’aide la plus précieuse que la police pouvait espérer ». Un jour, alors que Shinichi se baladait avec sa petite amie Ran Mouri, il fait la rencontre d’hommes étranges vêtus de noir. Par curiosité et intuition, Shinichi les suit et comprend que ce sont des maîtres chanteurs. Découvert, on lui fait boire un poison expérimental pour le faire taire et l’effet est inattendu, il rajeunit. Shinichi, aidé par son voisin le Dr.Agasa, inventeur génial et farfelu, décide de partir à la recherche de l’organisation secrète dont il a été victime. Il cache sa véritable identité sous le pseudonyme de Conan Edogawa, et se réfugie chez Ran, dont le père est détective.

 

Mon avis

Conan et moi c’est une histoire qui dure depuis très longtemps puisque j’ai commencé à lire ce manga quand j’étais en cinquième, cela fait donc plus de dix ans que je suis cette série et je n’ai pas l’intention de m’arrêter tout de suite. C’est le tout premier manga que j’ai lu (c’est même l’un des rares je dois l’avouer, bien que j’aimerai beaucoup en lire plus seulement je n’en connais pas vraiment alors si vous avez des recommandations je suis preneuse!). J’avais vu les animés avant et quand je suis tombé sur les livres j’ai voulu essayer et je suis tout de suite devenue accro. Je dois même dire que je préfère largement les livres aux dessins animés. Le scénario principal est original et très prenant. On a autant envie que Shinichi/ Conan de savoir qui sont ces fameux hommes en noir et dans le même temps les différentes enquêtes qu’il résout tout au long des tomes sont passionnantes et souvent très surprenantes. Gosho AOYAMA a le don pour créer des dénouements complétements inattendus. J’aime beaucoup le fait que dans ses enquêtes il y intègre de nombreuses références culturelles que ça soit par rapport au Japon ou à la littérature policière (notamment par rapport au personnage de Sherlock Holmes). Certaines sont même quasiment des réécritures d’enquêtes célèbres comme dans le tome 30 où le scénario fait énormément penser à Dix petits Nègres d’Agatha Christie.

Les différents personnages sont attachants et parfois très touchant.Ils apportent tous quelque chose de différent et parfois on ne sait pas si l’on a affaire à un ami ou un ennemi. Ceux que je préfère sont certainement Shinichi, Heiji, Takagi et Ran.

Ce que j’apprécie aussi beaucoup c’est l’humour qui est très présent dans chacun des tomes (en particulier grâce à certains personnages comme Kogoro Mouri) ce qui permet d’alléger l’atmosphère parfois très sombres à cause de certaines enquêtes. Il y a également un peu de romance, notamment avec l’histoire entre Ran et Shinichi. Leur relation est assez compliquée étant donné que Shinichi a retrouvé son corps d’enfant et qu’il ne peut pas le dire à Ran. Cela donne parfois lieu à des scènes très drôles ou très touchantes.

Évidemment, on pourrait penser qu’après plus de 80 tomes l’histoire se serait essoufflée, mais ce n’est pas le cas puisque l’auteur continue à nous surprendre avec des retournements de situations complétement inattendus et qui amène souvent des réponses mais aussi de nouvelles questions… Bon j’avoue que si ça se trouve je me trompe puisque je m’étais arrêtée au tome 72 ou 73. Les autres tomes n’avaient pas encore était publiés à cette période et lorsqu’ils sont sortis je n’avais pas forcément les moyens de les acheter. Par la suite j’ai pu me procurer plusieurs tomes (jusqu’au 80 il me semble) mais je ne les ai pas encore lus puisque je voudrais d’abord relire toute la série afin de me remémorer tous les détails et je n’ai pas forcément eu le temps de le faire avant mon départ pour l’Angleterre. Enfin bref j’arrête de raconter ma vie!

La seule chose que l’on pourrait trouver à redire concerne les dessins. Je ne suis pas très fan de ceux des premiers tomes mais cela s’améliore considérablement par la suite et j’aime beaucoup ceux des tomes actuels.

Pour résumer, cette série est un vrai coup de cœur que je recommande à tous ceux qui aime le genre policier et à tous les autres aussi! Par contre il n’est peut être pas adapté aux enfants de moins de dix ans ou aux personnes sensibles car certaines images de crimes sont vraiment très graphiques et peuvent parfois être impressionnantes.

Je vous dis à bientôt pour une nouvelle chronique!

Em’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s